Le poulet Mafé par le Chef Serigne

Opéré du cœur à deux reprises par l’Association, en 2012 à l’âge de 3 ans, et en 2020, le petit Serigne qui a aujourd’hui 10 ans est de retour dans sa famille d’accueil ! Ce jeune sénégalais est un grand gourmand avec beaucoup d’appétit. Alors pendant le confinement, il se transforme en Chef de cuisine et a concocté pour sa famille d’accueil une spécialité de son pays : le poulet Mafé. Voici les secrets de sa recette !

Pour 4 personnes

Ingrédients : 

4 cuisses de poulet 

4 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes 

1 cuillère à soupe de concentré de tomates 

1 morceau de sucre 

1 cuillère à soupe d’huile d’arachide 

3 patates douces 

1 oignon 

2 couteaux de piments de Cayenne

Poivre

Sel

1. Commencez par émincer les oignons.

2. En même temps, faites dorer le poulet dans une cocotte (environ 10mn) puis réservez le poulet.

3. Baissez le feu sous la cocotte et faites revenir les oignons.

4. Dans un bol, mélangez le concentré de tomates, le sucre, un peu d’eau et le piment. Salez et poivrez le tout puis mélangez.

5. Versez la préparation sur les oignons et mélangez.

6. Rajoutez les 4 cuillères de beurre de cacahuètes.

7. Ajoutez le poulet tout en continuant de mélangez.

8. Versez de l’eau bouillante (un bon fond mais pas à niveau). 

9. Lavez les patates douces et coupez-les en morceaux (4 ou 5) et ajoutez-les à la cocotte.

10. Laissez cuire 35mn (sans couvrir) à petit bouillon.

11. Dégustez !

Serigne recommande d’accompagner le poulet mafé avec du riz.

Bon appétit !

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus d'articles :

10 jours de suspense et 3 enfants sauvés, merci Sam !

La voile a été le premier sport en France à reprendre les compétitions professionnelles en pleine crise sanitaire. Pour cette première course de la saison, la concurrence a été redoutable mais Initiatives-Cœur a réalisé une belle course sur l’eau et dans les cœurs.

LIRE PLUS »
Naylah-Simone

Le message plein d’espoir de Naylah-Simone

Pour la maman de Naylah-Simone, née le 5 juillet 2016 en République Démocratique du Congo, les joies de la maternité ont vite été remplacées par la crainte de perdre son bébé. A seulement 3 semaines de vie, le médecin lui annonçait que sa petite fille était atteinte d’une atrésie pulmonaire à septum ouvert, grave malformation cardiaque, et que son espérance de vie était de seulement 12 mois… Quatre ans plus tard, nous sommes très heureux de vous raconter son histoire à travers les mots touchants de sa maman.

LIRE PLUS »