Le message plein d’espoir de Naylah-Simone

Pour la maman de Naylah-Simone, née le 5 juillet 2016 en République Démocratique du Congo, les joies de la maternité ont vite été remplacées par la crainte de perdre son bébé. A seulement 3 semaines de vie, le médecin lui annonçait que sa petite fille était atteinte d’une atrésie pulmonaire à septum ouvert, grave malformation cardiaque, et que son espérance de vie était de seulement 12 mois… Quatre ans plus tard, nous sommes très heureux de vous raconter son histoire à travers les mots touchants de sa maman.

« Ma famille lisait dans mes yeux la force et la volonté de me battre, de ne pas abandonner malgré mon essoufflement, ma couleur bleue et mon poids de plume… »

Un regard qui en disait long sur la volonté de Naylah Simone de lutter contre sa pathologie puisque la fillette réussit à atteindre l’âge de 2 ans. C’est à ce moment-là que ses parents ont connu Mécénat Chirurgie Cardiaque. Pleins d’espoir, ils ont immédiatement envoyé le dossier médical à notre équipe et deux mois plus tard, Nayla était en route pour Paris.

A son arrivée, Naylah Simone était très fatiguée, ne pesant que 9 kilos à deux ans, avec une saturation en oxygène de 65 % (la normale étant de 100 %).

Après une lourde chirurgie réalisée à l’hôpital Marie Lannelongue et un formidable séjour de deux mois dans sa famille d’accueil, c’est avec 20 points de plus de saturation et quelques kilos supplémentaires qu’elle a pu repartir à Kinshasa. 

Deux ans après son opération, Naylah est régulièrement suivie par notre médecin référent et la fillette se porte à merveille.

« Sans vous mon futur serait peut-être un passé et mon présent incertain… Pourtant je fête mes 4 ans avec un cœur semi-réparé qui me permet de croquer la vie à pleines dents !

À tous ceux qui de loin, de près, nous ont accompagnés : l’équipe de la République Démocratique du Congo, les convoyeurs, la famille d’accueil, l’équipe Mécénat Chirurgie Cardiaque en France, les élèves de l’École Massillon, et tous ces bénévoles et ces héros dans l’ombre… Merci de nous avoir appris à ne jamais perdre espoir en transformant le rêve de ma famille en une réalité… 

Moi c’est Naylah-Simone, ma vie, mon histoire a fait que chaque battement de mon précieux petit cœur vous y avez contribuez. Mon cœur est un assemblage de tant de sentiments venant de chacun de vous… Merci à tous ! »

Merci à la maman de Naylah-Simone pour cet adorable message qui nous va droit au cœur.

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus d'articles :

Les Coureurs du Cœur sauvent 26 enfants en 2020 !

En 2020, le Covid-19 n’a pas épargné les Coureurs du Cœur qui ont vu leur planning sportif de l’année bouleversé par les confinements et les mesures sanitaires. Mais il en faut plus pour démotiver cette superbe équipe de sportifs solidaires ! Ils ont su se réinventer et n’ont pas abandonné leur collecte en ligne au profit des enfants cardiaques ! Retour sur quelques projets de Coureurs du Cœur qui ont marqué 2020…

LIRE PLUS »
Dan Ruben et Geneviève

Dan Ruben, un enfant que nous suivons depuis 8 ans

Notre équipe médicale travaille toute l’année pour obtenir des nouvelles des enfants pris en charge depuis la création de l’Association en 1996. C’est parfois une véritable enquête qu’il faut mener pour retrouver les enfants les plus éloignés des grandes villes ou n’ayant pas accès aux moyens de communication modernes. Et c’est toujours une joie de savoir que, grâce à leur opération, ils grandissent normalement et en bonne santé !

LIRE PLUS »