Close

NOTRE ACTUALITÉ :

LEUR PAYS, LEUR MALADIE, LEUR HISTOIRE

LES ENFANTS DU MONDE

LEUR PAYS, LEUR MALADIE, LEUR HISTOIRE

LES ENFANTS DU MONDE

ILS SONT 1 ENFANT SUR 100 DANS LE MONDE,

ILS SONT NÉS AVEC UNE MALFORMATION CARDIAQUE GRAVE,

ILS VIVENT DANS DES PAYS PAUVRES,

ILS NE PEUVENT PAS ÊTRE OPÉRÉS DANS LEUR PAYS,

ILS ONT BESOIN DE VOUS !

QUI SONT-ILS ?

PARTOUT DANS LE MONDE, DES ENFANTS NAISSENT AVEC DES CARDIOPATHIES CONGÉNITALES QUI METTENT LEUR VIE EN DANGER. POUR LES CAS LES PLUS GRAVES, NOS ÉQUIPES METTENT TOUT EN OEUVRE POUR LES SAUVER !

Beaucoup de pays en voie de développement ne bénéficient pas de structures médicales et chirurgicales adaptées pour les prendre en charge par manque de moyens techniques et financiers.

Ces enfants malades défavorisés sont repérés et signalés à Mécénat Chirurgie Cardiaque par nos médecins référents dans les pays, par leurs parents, par d’autres associations œuvrant sur place, ou bien par des particuliers ayant entendu parler de notre mission par les médias.

Lorsque la cardiopathie d’un enfant est dépistée, nous demandons à l’équipe médicale sur place et à la famille de remplir un dossier médical et social complet où figurent des renseignements sur la maladie, l’état de santé et sur les conditions de vie de cet enfant.

C’est sur la base de ce dossier qu’une décision est prise quant à sa venue en France pour subir une opération. Ceux qui seront pris en charge sont retenus selon des critères de gravité, d’urgence et de faisabilité.

Dr Marielle Gouton et Lisy, 8 ans, mission à Brazzaville au Congo

" Parfois indigents, ayant dû traverser le pays en train pendant plus de 20h, ayant dormi dans l'enceinte de l'hôpital, tous s'étaient habillés en habits de fête, comme pour nous faire honneur. Rencontrer les parents, grands-parents, les familles, qui toutes nous offraient leur sourire, leur mot simple a été particulièrement émouvant. Particulièrement émouvante aussi était la confiance absolue de ces familles dans notre prise en charge de leurs enfants, attendant la consultation avec une inquiétude toute en retenue, détendus, souriants en fin de consultation lorsque le "verdict" était bon, s'en remettre totalement à nous lorsque l'état de l'enfant nécessitait un complément de prise en charge, prêt à nous les confier les yeux fermés"
Dr Marielle Gouton
retour de mission au Congo

LEURS MALADIES CARDIAQUES

CHAQUE ANNÉE, PLUS DE 200 ENFANTS MALADES DU CŒUR SONT PRIS EN CHARGE PAR L'ASSOCIATION ET OPÉRÉS DANS 9 VILLES DE FRANCE.

Mécénat Chirurgie Cardiaque prend en charge des enfants atteints de maladies cardiaques d’origine congénitales ou infectieuses. Les interventions effectuées sont des opérations chirurgicales complexes qui touchent à un organe extraordinaire mais finalement très simple : le cœur.

Nous recevons de plus en plus de dossiers d’enfants issus de pays défavorisés et de pays subissant des conflits économiques, politiques ou climatiques. Concrètement, cela se traduit par une augmentation significative du nombre d’enfants opérés. Pour nous aider à les prendre en charge et à les accueillir, nous avons besoin de vous :

la malformation cardiaque d'origine congénitale

Congénitale ne signifie pas héréditaire.

Ce n’est pas (ou très rarement) une transmission parentale, mais une « malfaçon » qui s’est produite au tout début de la grossesse, et pour laquelle, dans la grande majorité des cas, il n’y a aucune cause.

Sa fréquence est assez grande : 0,8 % des naissances. 

Les malformations sont de 3 types :

  • 1. Des communications anormales entre les « 2 cœurs »,
  • 2. Des rétrécissements,
  • 3. Des malpositions des vaisseaux afférents ou efférents.

Les malformations peuvent être simples (une anomalie) ou très complexes (association de plusieurs anomalies).

l'ATTEINTE CARDIAQUE D'oRIGINE INFECTIEUSE

Elle est essentiellement due au rhumatisme articulaire aigu (RAA). Les anciens livres de médecine disaient en parlant de cette mystérieuse maladie : « elle lèche les articulations et mord le cœur »…

Une angine, des douleurs dans les articulations et quelques années plus tard de très graves atteintes des valves cardiaques : ces valves, surtout la valve mitrale et la valve aortique vont devenir trop étroites ou au contraire vont fuir en se refermant mal : ce sont le rétrécissement mitral (RM), l’insuffisance mitrale (IM), l’insuffisance aortique (IA), etc.

Cette maladie, due au streptocoque et à sa toxine, a pratiquement disparu des pays développés mais fait encore d’énormes ravages dans les pays en voie de développement. Une meilleure hygiène, et donc de meilleures conditions de vie, et le traitement par antibiotiques des angines sont les conditions pour que cette grave pathologie disparaisse.

Famille d’accueil : l'atout Cœur des enfants !

Chaque année, la mission de Mécénat Chirurgie Cardiaque est de permettre à plus de 220 enfants du monde de bénéficier des meilleurs soins dans les centres hospitaliers de 9 villes de France. Depuis quelques mois, l’Association reçoit de plus en plus de dossiers médicaux d’enfants venant de pays défavorisés ou de pays vivants des conflits économiques, politiques ou climatiques. Pour les prendre en charge, Mécénat Chirurgie Cardiaque est en recherche constante de nouvelles familles pour les accueillir.

Découvrez le témoignage de la famille d’accueil d’Ousseina. Une histoire touchante et des moments de bonheur intense que partagent chaque famille d’accueil avec leur enfant du monde !

Ousseina, 5 ans, opérée du cœur à l’hôpital Marie-Lannelongue et sa famille d’accueil – Reportage « One Heart »

Fédia, petite haïtienne de 4 ans

Fédia est née en août 2010. Elle avait été vue lors de la mission qui a eu lieu en Haïti fin décembre 2014. Extrêmement fatiguée et bleue, elle a été programmée en urgence pour se faire opérer de sa tétralogie de Fallot. Le temps d’obtenir passeport et visa, la voilà en France.

Lire plus »

Famille d’accueil pour la 1ère fois

Anne-Sophie et Olivier Ducass sont devenus famille d’accueil pour la première fois en avril 2018 en accueillant Nadia, 14 mois. Ils nous racontent l’expérience extraordinaire de recevoir un enfant malade et ce que cela a apporté au sein de leur foyer. Témoignage.

Lire plus »

Brandon, petit congolais de 1 an

Ce petit congolais d’un an est un miraculé ! Vu en consultation à Kinshasa par le Dr Bouzgenda lors du déplacement d’une équipe Mécénat Chirurgie Cardiaque en novembre 2015, ce bébé atteint d’une tétralogie de Fallot est programmé en urgence pour une opération.

Lire plus »