Close

NOTRE ACTUALITÉ :

OPÉRER. FORMER. CONSULTER. PARRAINER

NOS 4 PILIERS

NOS 4 PILIERS

OPÉRER. CONSULTER. FORMER. PARRAINER

Permettre à des enfants atteints de malformations cardiaques de venir se faire opérer en France : c’est la raison d’être et la mission principale de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Pour chaque enfant, une organisation importante est à mettre en place pour que sa venue et son traitement se déroulent dans les meilleures conditions.

La règle des « cinq » impératifs est notre devise : 

1. La meilleure qualité de soin possible, 

2. L’acceptation de cardiopathies complexes, 

3. Une prise en charge globale de l’enfant et de ses problèmes, 

4. Un suivi médical à distance optimum et à long terme, 

5. La préoccupation de la scolarité au retour.

Dr Marielle Gouton en mission à Brazzaville (Congo)

1
ENFANTS du monde OPÉRÉS en 2018
1
Missions en moyenne par an
1
Médecins formés depuis 2006
1
enfants parrainés dans 21 pays

1. OPÉRER DU CŒUR LES ENFANTS DU MONDE

Chaque année, Mécénat Chirurgie Cardiaque finance l’opération cardiaque en France de plus de 220 enfants gravement malades et issus de pays défavorisés. Si Mécénat Chirurgie Cardiaque a choisi d’opérer les enfants en France, c’est pour leur assurer une qualité de soin irréprochable, contrôlée et un suivi médical tout au long de leur vie. 

UN PARCOURS DE SOIN D'EXCELLENCE

LA QUALITÉ DE SOIN EN FRANCE

Mécénat Chirurgie Cardiaque prend en charge les enfants âgés de quelques mois à 15 ans dans 9 centres de chirurgie cardiaque pédiatrique à travers toute la France. Ces unités hautement spécialisées bénéficient d’un équipement technique de pointe et d’un personnel soignant de haut niveau.

Diagnostic, chirurgie, réanimation, procédures interventionnelles … sont des soins de haute qualité que Mécénat Chirurgie Cardiaque souhaite offrir à tous les enfants du monde.

DES CHIRURGIES POSSIBLES QU'EN FRANCE

DES CARDIOPATHIES COMPLEXES

L’Association accepte de prendre en charge des malformations cardiaques dites « complexes ». Ces pathologies sont rares mais extrêmement invalidantes. Grâce à une chirurgie spécialisée et pointue réalisée en France, ces enfants seront sauvés ou au moins fonctionnellement améliorés.

Même si parfois seule une chirurgie dite «palliative» peut leur être offerte, il nous semble que la qualité de vie est aussi importante que la durée de vie.

UN SUIVI MÉDICAL À VIE

89% DES ENFANTS OPÉRÉS SUIVIS À VIE

Une fois l’enfant reparti dans son pays, l’Association met tout en oeuvre pour garder un lien et suivre son développement ; tant au niveau social que médical.

Les canaux d’informations s’appuient sur un solide réseau de médecins référents formés par l’Association au fil des ans. Ces médecins, pédiatres ou cardiologues sont des relais de qualité indispensables pour la continuité de notre actionIls sont appuyés par les référents locaux bénévoles de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Tout ceci permet de bénéficier d’un taux de suivi des enfants opérés de plus de 89% ! 

Outre l’objectif médical, le suivi des enfants s’inscrit aussi dans la continuité des autres actions de l’Association : nous avons pu développer une action de recherche scientifique basée sur les résultats à moyen et long terme des cardiopathies congénitales les plus complexes, permettant la publication de plusieurs articles dans des revues médicales internationales.

23 ans et 3200 enfants plus tard, nous recevons des remerciements, des photos de mariage et de naissance de nos petits devenus grands … la vie reprend ses droits !

Pascale Grais

directrice du pôle mÉdicale

2. CONSULTER LORS DE MISSIONS HUMANITAIRES

Mécénat Chirurgie Cardiaque effectue régulièrement des missions dans les pays d’origine des enfants. Ces visites permettent de rencontrer les médecins et les partenaires de l’Association sur place et de diagnostiquer les pathologies nécessitant une prise en charge. 

Mission à Tanguieta au Bénin - 2014
Mission à Brazzaville au Congo - 2015
Mission à Tanguieta au Bénin - 2014
Mission à Brazzaville au Congo - 2015
Mission à Tanguieta au Bénin - 2014
Mission à Tanguieta au Bénin - 2014
Précédent
Suivant
1
à 7 missions organisées par an
1
pays d'origine des enfants
1
enfants vus en moyenne par mission

LÀ où tout commence !

Travailler avec 70 pays nécessite d’entretenir des relations régulières et solides avec les médecins référents qui identifient les enfants. C’est pourquoi nous effectuons chaque année, en moyenne, 4 missions dans les pays d’origine des enfants.

Ces missions permettent de rencontrer les médecins, d’identifier des candidats potentiels pour la formation des médecins et de mieux comprendre les problématiques locales : niveau d’équipement médical, éloignement géographique des populations, accès aux médicaments, conditions de vie et surtout de revoir nos opérés ainsi que diagnostiquer de nouveaux cas.

Chaque mission est composée en moyenne de 3 personnes, dont au minimum un cardiopédiatre et un permanent de l’Association. Les coûts sont maîtrisés grâce à la présence de référents locaux nous permettant de faire l’économie de « frais de vie » sur place.

LES MISSIONS HUMANITAIRES EN 2018

En 2018, 4 missions humanitaires ont permis de voir 359 enfants en consultation :

 – 105 enfants opérés par l’Association qui venaient faire une visite de contrôle,
–  et 254 nouveaux patients envoyés par les médecins locaux qui ont bénéficié d’une consultation gratuite par nos cardio-pédiatres. Certains seront à revoir plus tard, d’autres n’ont pas besoin d’une chirurgie.

Les 30 enfants nécessitant une intervention chirurgicale rapide sont pris en charge l’Association, et vont entamer un parcours de plusieurs mois pour une nouvelle vie.

3. FORMER LES MÉDECINS À LA CARDIO-PÉDIATRIE

Depuis 2006, Mécénat Chirurgie cardiaque propose aux médecins du monde entier une formation accélérée en cardiologie pédiatrique.

Objectif : améliorer le diagnostic pré-opératoire ainsi que le suivi des enfants pris en charge par l’Association et contribuer à diffuser les connaissances en cardiologie pédiatrique dans le monde. 

Plus de 150 médecins étrangers ont pu bénéficier de cette formation. 

POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS

DES MÉDECINS CORRESPONDANTS EN FORMATION CONTINUE

Les médecins formés par Mécénat Chirurgie Cardiaque deviennent les référents de l’Association dans les pays d’origine des enfantsIls ont un rôle primordial dans l’organisation pour identifier les enfants atteints de cardiopathies, préparer et envoyer leurs dossiers de demande de prise en charge et assurer leur suivi médical une fois leur retour dans leur pays en nous fournissant des rapports médicaux une à deux fois par an. Grâce à eux, près de 89% des 3300 enfants opérés par l’Association depuis 1996 bénéficient d’un suivi.

 

Dans une logique de formation continue, l’Association a produit des études scientifiques sur la base des enfants opérés et les a partagées gratuitement avec le plus grand nombre de ces médecins.

POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS

UNE FORMATION D'EXCELLENCE EN CARDIO-PÉDIATRIE

Cet enseignement est réparti en cours théoriques (cours magistraux sur les différentes cardiopathies), cours pratiques (étude de dossiers d’enfants opérés par Mécénat Chirurgie Cardiaque) ainsi que des travaux pratiques d’échocardiographies. La formation est financée grâce à l’aide financière de partenaires.

4. PARRAINER LES ENFANTS OPÉRÉS

Juvénal, poète latin de la fin du premier siècle, disait « Mens Sana in corpore Sano », (un esprit sain dans un corps sain) c’est à dire l’ambition que le corps et l’esprit s’élèvent tous deux en harmonie. La scolarité, souvent nulle ou interrompue pour des problèmes de santé et de moyens, doit reprendre lorsque l’enfant revient chez lui guéri ou très amélioré par la chirurgie ; c’est un des crédos de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Notre équipe de parrainage scolaire s’y emploie activement.

Madagascar
Sénégal
Précédent
Suivant
1
enfants scolarisés
1
pays
1 € /an
par enfant

Fédia, petite haïtienne de 4 ans

Fédia est née en août 2010. Elle avait été vue lors de la mission qui a eu lieu en Haïti fin décembre 2014. Extrêmement fatiguée et bleue, elle a été programmée en urgence pour se faire opérer de sa tétralogie de Fallot. Le temps d’obtenir passeport et visa, la voilà en France.

Lire plus »

Famille d’accueil pour la 1ère fois

Anne-Sophie et Olivier Ducass sont devenus famille d’accueil pour la première fois en avril 2018 en accueillant Nadia, 14 mois. Ils nous racontent l’expérience extraordinaire de recevoir un enfant malade et ce que cela a apporté au sein de leur foyer. Témoignage.

Lire plus »

Brandon, petit congolais de 1 an

Ce petit congolais d’un an est un miraculé ! Vu en consultation à Kinshasa par le Dr Bouzgenda lors du déplacement d’une équipe Mécénat Chirurgie Cardiaque en novembre 2015, ce bébé atteint d’une tétralogie de Fallot est programmé en urgence pour une opération.

Lire plus »