224 enfants pris en charge en 2018

Grâce à vous, à l’ensemble de nos donateurs, partenaires et aux actions menées, nous sommes très heureux de vous annoncer que 224 enfants ont pu être pris en charge en 2018 ! Une année riche en émotions, en sourires et en vies sauvées.

Tout au long de l’année nous avons récolté des fonds qui nous ont permis de prendre en charge dans nos 9 antennes régionales 224 petits et grands enfants âgés de 6 mois à 28 ans et originaires de 25 pays différents.

Les 4 missions humanitaires menées au Burundi, au Ghana, au Togo et en République du Congo (Pointe Noire) nous ont permis de programmer l’opération de nombreux petits cœurs dans le besoin et d’assurer le suivi d’enfants déjà opérés.

Grâce au parrainage scolaire ce sont 313 enfants déjà opérés qui ont eu la chance de s’asseoir sur les bancs de l’école dans 21 pays.

©MarieBabey & ©RemiBlomme

Ce résultat est le fruit de votre générosité et 224 enfants ce sont autant de raisons de vous remercier.

En 2019 nous continuons le combat avec l’objectif de sauver 235 enfants !

Et il n’y a qu’avec vous que nous pouvons y arriver !

Aidez-nous en faisant un don

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :

Plus d'articles :

Smart Projects : L’Association lance un nouveau programme médical !

Nous avons développé le programme des « Smart Projects » qui s’inscrit dans notre objectif de toujours améliorer le parcours de soins de l’enfant. Avec ce programme, nous cherchons à progresser dans la pose de diagnostic en utilisant les dernières innovations Medtech. L’objectif à terme est d’améliorer la prise en charge de cardiopathies complexes.

LIRE PLUS »
Dr Mukola - echograhie

Formation à la cardiopédiatrie : un médecin de RDC est le premier à participer à l’Echo Training !

Depuis mars 2020, nous avons construit un programme de formation à la cardiologie pédiatrique, à destination des médecins du monde, sous la forme d’une plateforme de e-learning. Ce programme s’inscrit dans notre volonté d’améliorer la qualité du parcours de soins des enfants, en permettant aux médecins étrangers de bénéficier gratuitement d’une formation dans cette spécialité.

LIRE PLUS »