Vendée Globe : la grande aventure de Sam pour les enfants

Depuis la naissance du projet Initiatives-Cœur en 2009, 211 enfants cardiaques ont pu être sauvés. Samantha Davies, navigatrice au grand cœur, prendra le départ du Vendée Globe le 8 novembre 2020, et défiera les océans pour sauver des dizaines d’enfants !

L’opération « 1 clic = 1 cœur »

Lors de chaque grande course à la voile (Vendée Globe, Route du Rhum, Transat Jacques Vabre) l’opération « 1 clic = 1 cœur » est l’occasion de sensibiliser le public à l’action de l’Association et de collecter des fonds pour sauver des enfants cardiaques.

Le principe est simple : pour chaque nouvel abonné aux comptes Initiatives-Cœur sur Facebook et Instagram, 1€ est reversé à l’Association.

L’argent collecté provient des sponsors-mécènes du bateau : K•LINE, Initiatives et VINCI Energies. Grâce à leur générosité et la mobilisation du public, nous espérons sur cette édition 2020 du Vendée Globe battre un record du nombre d’enfants sauvés.

Pour vous c’est gratuit, pour les enfants c’est la vie :
Likez la page Initiatives-Cœur sur Facebook
> Suivez le compte Initiatives-Cœur sur Instagram

La série « Au Cœur du Globe »

Vous êtes fan de voile ? Vous souhaitez en savoir plus sur les enfants sauvés pendant le Vendée Globe ? Vous avez envie de suivre le parcours du petit Enoch que Sam a accompagné pour son opération du cœur ? Vous êtes curieux de connaître la préparation de Sam et ses équipes avant la course ?… Toutes les raisons sont bonnes pour regarder la série événement « Au Cœur du Globe » réalisée par Initiatives-Cœur ! Elle vous ouvre les coulisses de tout ce que vous ne verrez pas à la télévision !

Au Cœur du Globe – épisode 1 – « Le Vendée Globe, c’est demain »

> Découvrez la suite des épisodes

C’est parti pour une grande aventure dans laquelle Samantha Davies défie les océans pour sauver des enfants !

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus d'articles :

Vos dons nous permettent d’AGIR

pour maintenir en vie les 130 enfants

dont l’opération est programmée depuis mars 2020