TOUS SOLIDAIRES : Les référents à l’étranger

Du Laos à Haïti en passant par la République Démocratique du Congo, 28 référents bénévoles dans plus de 20 pays donnent de leur temps chaque jour pour venir en aide aux enfants cardiaques. Véritables ambassadeurs de l’Association à l’étranger, ils permettent de faire le lien entre les enfants cardiaques, leur famille, et Mécénat Chirurgie Cardiaque pour faciliter leur venue en France et leur suivi après leur retour.

Christine et Nathalie sont référentes Mécénat Chirurgie Cardiaque à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, où elles travaillent toutes les deux en collaboration. Dans cet article, elles vous expliquent en quoi consiste leur rôle de référentes à l’étranger, et vous dévoilent les histoires qui les ont marquées.

« Nous sommes deux référentes à Kinshasa. Notre collaboration avec Mécénat Chirurgie Cardiaque a commencé en 2017 pour Nathalie et en 2019 pour Christine.

Notre rôle comporte deux missions :

La première consiste à organiser le départ des enfants atteints de pathologies cardiaques vers la France où ils seront opérés. Nous accueillons, informons, rassurons et accompagnons les familles dans les démarches administratives (visa, autorisation de sortie du territoire…) jusqu’au départ de l’enfant à l’aéroport. Nous les y retrouvons au retour de leur enfant lorsqu’il est guéri.

La seconde consiste à suivre les enfants parrainés scolairement par l’Association. Ils sont actuellement au nombre de 12 en République Démocratique du Congo. Nous réglons les frais de scolarité et nous nous assurons que les enfants se rendent assidûment à l’école.

Notre rôle de référentes créé un lien singulier avec les enfants opérés et leurs familles. Les parents mettent tout leur espoir dans l’opération. Ils nous font confiance et nous nous devons de faire en sorte que tout se déroule pour le mieux pour leur enfant.

Le plus grand bonheur pour nous est le retour des enfants métamorphosés par l’opération. Nous nous souvenons de David, 10 ans, parti en fauteuil roulant, revenu sautillant dans les allées de l’aéroport sous le regard émerveillé de sa maman.

Le règlement de la scolarité est aussi un moment que nous apprécions car nous nous rendons dans les écoles, parfois situées dans la brousse, et devons emprunter des pistes improbables ! Nous sommes fières du parcours de nos petits « protégés ». Par exemple, Élisabeth qui passe son bac cette année et veut devenir médecin. Ou Emmanuel qui joue au football dans une école réputée et souhaite en faire son métier.

Notre collaboration avec Mécénat Chirurgie Cardiaque a donné une dimension humaine à notre vie à Kinshasa.

Nous sommes très heureuses de faire partie de cette merveilleuse chaîne de solidarité ! « 

Christine et Nathalie, référentes Mécénat Chirurgie Cardiaque à Kinshasa

Le parcours de l'enfant : 12 étapes pour sauver une vie

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus d'articles :

10 jours de suspense et 3 enfants sauvés, merci Sam !

La voile a été le premier sport en France à reprendre les compétitions professionnelles en pleine crise sanitaire. Pour cette première course de la saison, la concurrence a été redoutable mais Initiatives-Cœur a réalisé une belle course sur l’eau et dans les cœurs.

LIRE PLUS »
Naylah-Simone

Le message plein d’espoir de Naylah-Simone

Pour la maman de Naylah-Simone, née le 5 juillet 2016 en République Démocratique du Congo, les joies de la maternité ont vite été remplacées par la crainte de perdre son bébé. A seulement 3 semaines de vie, le médecin lui annonçait que sa petite fille était atteinte d’une atrésie pulmonaire à septum ouvert, grave malformation cardiaque, et que son espérance de vie était de seulement 12 mois… Quatre ans plus tard, nous sommes très heureux de vous raconter son histoire à travers les mots touchants de sa maman.

LIRE PLUS »