TOUS SOLIDAIRES : Les médecins référents à l’étranger

Afin de recevoir les dossiers médicaux d’enfants en attente d’opération et d’assurer le suivi médical de ceux déjà opérés, nous sommes très heureux de pouvoir compter sur l’aide précieuse de nombreux médecins exerçant dans les pays d’où viennent les enfants. Parmi eux, Emmeline Lerebours, pédiatre à Port-au-Prince à Haïti, avec qui nous collaborons depuis presque 10 ans. Dans cet article, elle revient sur l’importance de son rôle dans la grande chaîne de solidarité constituée par Mécénat Chirurgie Cardiaque.

« Je collabore avec Mécénat Chirurgie Cardiaque depuis 2011. J’ai d’abord eu le privilège de bénéficier de la formation en cardiologie pédiatrique à Paris en juin 2011 que j’ai tout de suite pu appliquer à mon retour à Haïti. Grâce à mes nouvelles connaissances, j’ai envoyé un premier dossier médical d’un enfant cardiaque, qui a été étudié et accepté pour une prise en charge. Il s’agissait d’un enfant de 5 ans, porteur d’une malformation complexe. Il a été opéré en France avec succès et se porte bien aujourd’hui.

Mon rôle de médecin référente de l’Association est multiple :

En tant que pédiatre, je m’assure que le dossier de l’enfant à référer à l’équipe du Pr Francine Leca soit complet et bien rempli.

Je deviens ensuite travailleuse social et secrétaire administratif. En tant que telle, je m’assure que les parents et l’enfant, selon son âge, comprennent les raisons pour lesquelles l’enfant doit voyager. Je recueille leur consentement, je leur explique le fonctionnement de l’Association et les rassure sur les différentes étapes qu’il y aura à franchir : démarches pour obtenir un passeport, un visa, le séjour en famille d’accueil etc. Je leur donne l’assurance que je serai avec eux à chaque étape. Je cherche également des sponsors pour aider à financer les frais administratifs et les billets d’avion. « 

Grâce à l’aide d’Emmeline et d’une association présente à Haïti, les enfants cardiaques sont identifiés à l’hôpital Saint-Damien de Port-au-Prince. Ils viennent de tout le pays pour être auscultés dans le service de cardiologie. Nos équipes sélectionnent ensuite les dossiers des enfants qui peuvent être pris en charge et c’est une fois opérés et de retour à Haïti que la mission d’Emmeline reprend.

« Les enfants opérés par Mécénat Chirurgie Cardiaque sont suivis à vie et je garde le contact avec eux dans la mesure du possible.

Étant très impliquée dans le voyage de chaque enfant, il y a une histoire associée à chacun d’entre eux. Je n’oublierai jamais celle de Valentina. Vivant dans un orphelinat, je n’ai eu que seulement deux jours pour m’occuper des démarches administratives relatives à son séjour en France.

Soutenue par le Consul de France qui a senti ma détresse, il est intervenu et m’a dit : ‘Docteur, ne vous inquiétez pas l’enfant partira à l’heure et à la date prévue, je l’accompagnerai à l’aéroport et l’avion l’attendra s’il le faut.’ Il s’est chargé de toutes les démarches et Valentina a pu s’envoler vers la France à la date prévue accompagnée par le Consul en personne et la Police en tête de cortège. Une vraie victoire pour cette petite fille qui est revenue guérie et heureuse ! « 

Collaborer avec Mécénat Chirurgie Cardiaque ne m’apporte que de la joie. Finaliser à temps des démarches administratives en Haïti est une épopée : il faut tout planifier à l’avance et voir leur concrétisation donne un sentiment de satisfaction. Ensuite, recevoir des nouvelles des enfants pendant leur séjour en France est accompagné de stress car il faut rassurer les parents. L’annonce d’un décès est catastrophique et vous éprouve beaucoup mais la majorité des enfants nous reviennent guéris et en pleine forme. La reconnaissance des parents à mon égard et les manifestations d’amour de la part des enfants me comblent de bonheur.

Emmeline Lerebours, médecin référent Mécénat Chirurgie Cardiaque à Haïti

Le parcours de l'enfant : 12 étapes pour sauver une vie

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus d'articles :

10 jours de suspense et 3 enfants sauvés, merci Sam !

La voile a été le premier sport en France à reprendre les compétitions professionnelles en pleine crise sanitaire. Pour cette première course de la saison, la concurrence a été redoutable mais Initiatives-Cœur a réalisé une belle course sur l’eau et dans les cœurs.

LIRE PLUS »
Naylah-Simone

Le message plein d’espoir de Naylah-Simone

Pour la maman de Naylah-Simone, née le 5 juillet 2016 en République Démocratique du Congo, les joies de la maternité ont vite été remplacées par la crainte de perdre son bébé. A seulement 3 semaines de vie, le médecin lui annonçait que sa petite fille était atteinte d’une atrésie pulmonaire à septum ouvert, grave malformation cardiaque, et que son espérance de vie était de seulement 12 mois… Quatre ans plus tard, nous sommes très heureux de vous raconter son histoire à travers les mots touchants de sa maman.

LIRE PLUS »