Keren Joana, un 1er accueil inoubliable pour toute la famille !

Cela faisait un petit moment que Pascale avait une idée en tête : accueillir un enfant cardiaque le temps de son séjour en France. Après en avoir discuté avec son mari et ses 5 enfants, c’est tous motivés par l’envie de partager leur amour qu’ils ont ensemble franchis le pas d’accueillir un enfant pour la première fois.

La petite Keren Joana, âgée de 2 ans et originaire du Cameroun, est ainsi arrivée dans leur vie un matin d’octobre, dissipant immédiatement les appréhensions des enfants.
« Avant l’arrivée de Keren, on avait un peu peur, on était stressés. On se posait beaucoup de questions : Comment ça allait se passer ? Comment elle allait s’adapter sans ses parents alors qu’elle est si petite ? ».
Les doutes de Clément, Emma, Pauline, Maël et Tom, les enfants de Pascale et David, ont très vite laissé place au soulagement lorsqu’ils ont découvert une petite fille pleine de joie dès son arrivée chez eux.

Pascale était quant à elle bien préparée à cette arrivée : « Je savais qu’il faudrait s’organiser et faire d’elle notre priorité, mais comme chacun était prêt à participer, je me disais que l’arrivée et le séjour de Keren se passeraient bien. »

Et elle a eu raison ! Très naturellement, Keren a trouvé sa place dans la famille et a totalement été acceptée par ses frères et sœur de cœur.
 « Les enfants sont très heureux de l’avoir à la maison. Je redoutais un petit peu de jalousie de la part de Tom qui n’a que 6 ans mais il l’a carrément adoptée. Il veille sur elle comme un grand frère. C’est un vrai bonheur de voir comment les enfants aiment Keren et à quel point c’est réciproque. » Elle s’est tellement bien intégrée à la famille que Tom a ajouté « Dommage que c’est pas ma petite sœur ! »

À son arrivée, pendant son hospitalisation, et tout au long de sa convalescence, ils n’en gardent tous que le meilleur et sont prêts à recommander à d’autres familles de franchir le cap.
« C’est une expérience incroyable. Bien sûr que j’encourage les familles à vivre cette aventure, accueillir un enfant malade, lui donner du temps, de l’amour pendant son séjour et savoir qu’il va retrouver sa famille en bonne santé… c’est que du bonheur ! De plus, je pense qu’il est important d’apprendre à nos enfants à partager leur bonheur et de leur faire réaliser qu’ils ont la chance d’être en bonne santé. » conclue en beauté Pascale.

Vous souhaitez en savoir plus sur les familles d’accueil, cliquez ici !
Pour toutes questions, n’hésitez pas à contacter Pascale Grais, directrice du pôle médical de l’Association, au 01 49 24 02 02 ou par mail à pgrais@mecenat-cardiaque.org

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus d'articles :

Sam Davies

Vendée Globe : 102 enfants cardiaques sauvés !

En novembre 2020, Samantha Davies a pris le départ de la plus mythique des courses à la voile : le Vendée Globe. Malgré une avarie, elle a tenu a continué son tour du monde en solidaire, et grâce à elle ce sont 102 enfants cardiaques originaires de pays défavorisés qui pourront être sauvés.

LIRE PLUS »
Moïse

L’accueil de Moïse, une belle leçon de vie pour toute la famille !

L’accueil d’un enfant est un bouleversement pour nos familles d’accueil bénévoles. Elles s’accordent toutes à dire que les enfants leur apportent énormément, plus qu’elles n’apportent aux enfants. C’est le cas de Nadège et ses enfants Camille (19 ans), Alice (16 ans) et Maria (9 ans), qui ont reçu chez eux pendant 2 mois le petit Moïse. Du haut de ses 5 ans, ce petit burkinabé fut pour eux un bel exemple de courage et de sagesse.

LIRE PLUS »